Le Webmarketing, qu’est-ce que c’est ?

Au cours de ces dernières années, on entend de plus en plus parler de webmarketing. Véritable levier de croissance pour les petites et moyennes entreprises, c’est aussi un outil incontournable pour les grandes boîtes. Dans un monde hyper connecté où les consommateurs se tendent de plus en plus à multiplier leurs recherches sur internet, les entreprises se trouvent dans l’obligation pour se digitaliser leurs activités et d’intégrer le webmarketing dans leur stratégie. Mais au fait, qu’est-ce que le webmarketing ? Pour éviter les amalgames et pour vous aider à y voir plus clair, voilà un dossier notamment consacré à ce sujet.

Définition et processus du webmarketing 

Pour faire simple, le webmarketing est une technique emblématique dans la vie des entreprises 2.0. En effet, il est désormais quasiment impossible de faire fructifier les affaires sans faire recours au webmarketing.
Par définition, le webmarketing est une méthode visant à mettre en valeur l’image de marque de l’entreprise ainsi que ses services et ses produits en faisant recours à internet. Ainsi, il désigne l’ensemble des méthodes que l’on adopte dans un environnement internet, mais qui sont inspirées des méthodes propres au marketing traditionnel.
Cela dit, c’est toute une version moderne des techniques de Marketing traditionnel, mais avec des spécificités liées aux avancées de la technologie. En toute logique, on fait l’usage de plusieurs supports à la pointe de la technologie pour mener à bien sa stratégie webmarketing. 

Les 4 catégories du webmarketing 

On peut discerner 4 grandes catégories de webmarketing adoptées par les entreprises de toutes tailles. Il y a dans un premier temps le web stratégique dont le principe consiste à analyser les différentes attentes et demandes des clients réalisés sur internet. Ici, le but est d’avoir un bon positionnement sur la toile. Ensuite il y a la création de trafic qui vise principalement à améliorer le référencement SEO de la boîte, la pub en ligne, l’emailing ainsi que les jeux-concours.
Et puis, on distingue l’analyse des performances qui se résume par l’analyse des trafics générés, des visibilités ainsi que des ventes. La quatrième catégorie du webmarketing concerne la fidélisation dont le principe se focalise notamment sur l’animation et la refonte et la création d’une communauté, l’emailing ainsi que d’autres outils de fidélisation.
Quoi qu’il en soit, ces quatre catégories du webmarketing sont complémentaires. La mise en place de ces stratégies dans l’activité de l’entreprise est le gage de la réussite de l’entreprise en question. 

Les outils du webmarketing 

Plusieurs supports peuvent être utilisés pour mettre en place la stratégie webmarketing au sein de l’activité de l’entreprise. Cela dit, il y a les outils classiques qui sont caractérisés par l’émail groupé, les techniques d’affiliations qui consistent à payer les souscripteurs afin de générer par la suite des demandes de devis, etc.
À l’heure actuelle, le support le plus adopté est les réseaux sociaux. Avec une grande communauté éparpillée partout dans les quatre coins du globe, ils se positionnent comme un moyen par excellence d’atteindre un public large. Quand on parle de réseaux sociaux, on fait toujours référence à Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.
Mais le commerce social et les plateformes de curation font également partie des outils du webmarketing incontournables. Ils consistent à déployer un ensemble de possibilités des médiaux sociaux afin de mettre en vente ou acheter des produits ou des services en particulier.