Mésothérapie et Skin booster, quelle différence ?

Avec le développement de nouvelles techniques anti-rides moins invasives, il devient désormais possible de lutter contre le vieillissement pour s’assurer un visage rayonnant de santé et de jeunesse. Beaucoup moins traumatisantes pour la peau que le lifting, les injections à base d’acide hyaluronique permettent de rester soi-même… en mieux. Fermeté et tonicité, telles sont les promesses de la mésothérapie et du Skin booster.

L’injection de produits de comblement : pourquoi, pour qui ?

L’âge, l’exposition solaire, le stress, le tabac, le manque de sommeil ou une alimentation déséquilibrée sont autant de facteurs de vieillissement cutané provoquant une perte d’hydratation et d’élasticité de l’épiderme. Ce déséquilibre se traduit ainsi par l’apparition de rides et ridules, un teint terne, des traits moins réguliers, autant de petits désagréments qu’il n’est pas rare de voir apparaître dès la trentaine. Deux techniques de médecine esthétique se proposent de lutter contre ces effets : la mésothérapie et le Skin booster. Toutes deux reposent sur un même principe, à savoir une injection acide hyaluronique, une substance déjà produite naturellement par le corps, afin de retenir l’eau et garantir une hydratation optimale de la zone traitée. Elles permettent donc d’y avoir recours dès les premières rides, sans restrictions d’usage particulières (hormis la grossesse et les maladies auto-immunes) car l’acide hyaluronique n’est pas allergisant, sans interruption de travail et en s’adressant à un public mixte. Les parties les plus généralement traitées par ces deux méthodes et donnant les meilleurs résultats restent le visage, le décolleté et les mains.

La mésothérapie pour retrouver un visage jeune

Cette méthode consiste en une injection acide hyaluronique non réticulé dans le derme à proximité de la ride. Comme le produit est peu épais, il ne permet pas de gagner beaucoup de volume. Il peut être utilisé seul ou bien en association avec un cocktail de vitamines, d’acides aminés, de minéraux, de coenzymes et d’acides nucléiques pour stimuler les fibroblastes (responsables de la fermeté de la peau) et la micro-circulation. Les résultats sont très rapides et se font observer en moyenne une semaine après. Un suivi de traitement est nécessaire à raison d’une fois par trimestre pour maintenir l’amélioration esthétique désirée, pour un prix avoisinant les deux cents euros la seringue.

Le Skin booster pour effacer les rides

L’injection dermique est également faite à partir d’un acide hyaluronique, mais celui-ci est légèrement réticulé ce qui permet de reconstituer plus profondément le maillage de la peau. Le résultat obtenu est plus dense qu’avec la mésothérapie et il est également plus durable : le traitement est à renouveler tous les six mois pour un prix légèrement supérieur. En revanche, les effets sont plus lents à obtenir car il faut compter en moyenne un mois pour en voir les bénéfices.

De manière générale, il conviendra de demander l’avis du médecin esthétique qui déterminera en fonction du type de peau et de la zone à traiter la technique la plus adaptée.

  • Juil 11, 2016
  • Mode

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: